Un nouveau président pour le Comité ZIP du lac Saint-Pierre

C’est avec enthousiasme que le Comité ZIP du lac Saint-Pierre (ZIPLSP) annonce le nouveau poste de M. Henri-Paul Normandin à titre de président de l’organisation. M. Normandin succède ainsi à M. Gérard Massé qui assurait ce poste depuis cinq ans.

Un engagement de longue date pour l’environnement

C’est en 2017 que M. Gérard Massé acceptait le mandat de devenir le président du Comité ZIPLSP, et par le fait même, le représentant de l’organisation à la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre (TCRLSP). Toutefois, l’environnement lui tient à cœur depuis beaucoup plus longtemps que cela, alors qu’il est biologiste de formation et a travaillé comme directeur régional au Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pendant de nombreuses années.

Selon M. Massé, « c’est une chance de pouvoir se retirer de la présidence d’un organisme quand tout va bien. C’est le cas du Comité ZIPLSP. Les finances sont saines, les projets de restauration de milieux naturels sont nombreux et importants, et les relations avec les partenaires sont formidables. L’implication récente de la ZIPLSP comme mandataire de la Réserve mondiale de la Biosphère du lac Saint-Pierre (RMBLSP) permettra de consolider cet organisme et lui assurer un avenir prometteur. Ces cinq années de présidence furent remplies de rencontres fort intéressantes et enrichissantes, particulièrement grâce à la TCRLSP ».

Fervent utilisateur du lac Saint-Pierre, M. Massé continuera de suivre de près les travaux du Comité ZIPLSP, car il demeure un membre actif de l’organisation.

Un nouveau président déjà bien impliqué

M. Henri-Paul Normandin est un diplomate de carrière qui a notamment œuvré sur les enjeux environnementaux à l’échelle locale et internationale. Ancien Ambassadeur du Canada à l’ONU ainsi qu’en Haïti, il a également travaillé en coopération internationale dans plusieurs pays. Il a contribué à la mobilisation des villes envers la lutte aux changements climatiques et la protection de la biodiversité alors qu’il était Directeur des Relations internationales de la Ville de Montréal.

Par ailleurs, depuis 2021, il est le représentant de l’environnement sur le conseil d’administration du Comité ZIPLSP et occupe un siège à la TCRLSP. Il est aussi le porte-parole officiel de la Réserve mondiale de la Biosphère du lac Saint-Pierre.

« Je suis honoré et enthousiaste d’assumer la présidence du Comité ZIPLSP, succédant ainsi à M. Gérard Massé qui a consacré sa vie à la protection de la faune et aux enjeux environnementaux de la région et à qui on doit beaucoup. Avec toute l’équipe du Comité ZIPLSP, je miserai sur la collaboration avec de nombreux partenaires de tous les milieux afin de protéger et mettre en valeur le lac Saint-Pierre. De plus, je verrai à l’essor de la Réserve mondiale de la Biosphère du lac Saint-Pierre, reconnue par l’UNESCO, pour en faire un outil qui, tout en assurant la conservation des ressources et la pérennité des écosystèmes, constitue un outil de développement durable pour les communautés du territoire ainsi qu’une fierté pour la région. » cite M. Normandin.

Avec ce parcours bien rempli et une implication déjà importante sur le territoire, le Comité ZIPLSP est convaincu que M. Normandin saura relever les défis qui l’attendent en tant que président de l’organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *