PORTRAIT DE LA RBLSP

La Réserve mondiale de Biosphère du lac Saint-Pierre s’étend sur une superficie de 7 394 km² et est répartie dans quatre régions administratives du Québec, soit la région de Lanaudière, la Mauricie, le Centre-du-Québec et la Montérégie. Dans celles-ci, on y retrouve un total de six municipalités régionales de comté (en incluant la Ville de Trois-Rivières), ce qui inclut 73 municipalités ainsi que deux communautés W8banakiak (Odanak et Wôlinak). Contrairement au Comité ZIPLSP, le territoire de la RBLSP ne se limite pas au lac lui-même et à ses municipalités riveraines, mais inclut toutes les MRC communiquant avec le lac.  Ce point est très important, puisque le nom de la RBLSP peut laisser croire que tous les objectifs de celle-ci seront orientés vers la conservation et le développement durable du lac Saint-Pierre, mais en réalité, ces objectifs couvriront l’entièreté du territoire, peu importe la proximité du lac.

Le lac Saint-Pierre constitue la plus vaste plaine inondable en eaux douces du Québec. La topographie régionale très plane, combiné aux fortes variations saisonnières et interannuelles du niveau d’eau du fleuve, engendre de grandes fluctuations au niveau de la superficie inondée. La contribution des tributaires est la plus grande cause de ces variations. La plaine inondable du lac Saint-Pierre a été identifiée comme zone d’étude pour répondre à la priorité de la conservation des milieux humides et hydriques dans le cadre du Plan de gestion intégré régional (PGIR) issu de la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre (TCRLSP). Cette plaine inondable représente une superficie de 71 753 ha, dont 32 % (22 902 ha) constituent des milieux humides.

Une partie du territoire de la RBLSP se trouve également dans les Basses-terres du Saint-Laurent, une formation composée de roches sédimentaires entourées de dépôts marins de l’ancienne mer de Champlain, de dépôts glaciaires et de tourbières. La fertilité des Basses-terres du Saint-Laurent fait en sorte que l’agriculture est présente sur une très grande partie de la RBLSP. Le territoire comporte actuellement (2021) 119 aires protégées, soit 51 600 hectares (7% du territoire).

La RBLSP possède un riche éventail de secteurs d’activités. L’agriculture, le tourisme et les industries restent trois secteurs extrêmement présents. En 2020, on comptait 318 133 habitants sur le territoire, dont 140 420 seulement dans la Ville de Trois-Rivières.

Cette section sera davantage exhaustive dans la prochaine année, puisque nous sommes à faire le portrait de tous les secteurs d’activités du territoire.