Aménagements des cours d’eau Tranchée Pelletier et Tranchée Libertine pour la faune aquatique

Grâce au soutien financier de la Fondation de la Faune du Québec, de la MRC de Maskinongé et de la municipalité de Yamachiche, le Comité ZIP du lac Saint-Pierre (ZIPLSP) a pu réaliser un projet d’aménagement des cours d’eau Tranchée Libertine et Tranchée Pelletier afin de rétablir la libre circulation de la faune aquatique.

Au lac Saint-Pierre, la perchaude, comme le grand brochet et d’autres espèces qui fraient hâtivement, profitent des crues printanières pour accéder à ses habitats de reproduction.

Cependant, l’occupation du territoire et les activités anthropiques ont dégradé des milliers d’hectares d’habitats printaniers. La diminution de la connectivité entre le lac Saint-Pierre et la zone littorale représente l’un des facteurs contribuant à la problématique de recrutement qui touche les jeunes perchaudes entraînant le déclin de plusieurs espèces.

Pour améliorer la connectivité de cours d’eau tributaires du lac Saint-Pierre et favoriser la restauration et la création d’habitats favorables pour la perchaude et des autres frayeurs hâtifs, le Comité ZIP du lac Saint-Pierre, la MRC de Maskinongé et la municipalité de Yamachiche ont effectué des travaux, en collaboration, dans les cours d’eau Tranchée Libertine et Tranchée Pelletier, situés dans la municipalité de Yamachiche, dans la MRC de Maskinongé.

Dans les parties aval des deux cours d’eau, Tranchée Libertine et Tranchée Pelletier, des travaux de nettoyage, de retrait de sédiments, de remplacement de ponceaux, d’ébranchage des fossés et de plantation de milliers de saules et semences ont été réalisés.

En plus des travaux effectués sur les cours d’eau du projet initial, le cours d’eau Lacourse situé dans la municipalité de Yamachiche, a également connu des travaux de nettoyage, de retrait de sédiments et de plantation d’arbustes.

Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre et la MRC de Maskinongé s’engagent à réaliser un suivi pour s’assurer que les aménagements répondent au besoin de la faune et que les objectifs visés par la réalisation de ce projet sont atteints.

Ce projet a été possible grâce au soutien financier de la la Fondation de la Faune du Québec, de la MRC de Maskinongé et de la municipalité de Yamachiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *