Une solution innovante pour soutenir les Hirondelles de rivage!

Louiseville, 4 novembre 2019 —  Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre a innové cet été en construisant un nichoir à hirondelle de rivage, avec un nouveau modèle jamais utilisé. Le comité espère accueillir ses premiers « pensionnaires » au printemps prochain. La structure de bois a été installée près des rives sur l’Île de Grâce afin de soutenir les colonies d’hirondelles de rivage dont les populations sont en fort déclin au Canada.

 

L’Hirondelle de rivage, une espèce menacée         

En effet, tout comme les insectivores aériens, dont la population a chuté de 59% au Canada depuis 1970, l’Hirondelle de rivage est en grande difficulté. Elle est même désignée comme espèce menacée, ayant perdu 98% de ses effectifs durant la même période. Les causes de son déclin ne sont pas claires, mais l’on soupçonne la perte d’habitats via les projets de stabilisation des berges, l’exploitation commerciale de sablières, le dérangement des lieux de nidification par les véhicules tout terrain, l’urbanisation et le déclin des insectes, qui est leur principale source de nourriture, par l’utilisation de pesticides.

Les hirondelles de rivage ont la particularité de creuser leurs nids dans les berges, talus et falaises abruptes composés de sable et de limon. Leurs nids sont donc susceptibles d’être détruits par les éléments ou les activités humaines. C’est pourquoi le Comité ZIP du lac Saint-Pierre tenait à construire une structure plus permanente afin de faciliter le rétablissement de leurs colonies sur le territoire du lac Saint-Pierre.

 

Un problème commun à plusieurs espèces d’hirondelles

Les Hirondelles noires sont également dans une situation préoccupante. En effet, entre 1970 et 2014, les populations d’Hirondelle noire ont chuté de plus de 90 % au Québec. Avec une estimation de 1100 couples nicheurs dans la province, une action était requise. C’est pourquoi le Comité ZIP du lac Saint-Pierre a également installé un nichoir pour cette espèce à Baie-du-Febvre.

On soupçonne également la diminution d’insectes d’être une des causes de leur déclin. Toutefois, la vigueur de leurs nombreux prédateurs et compétiteurs ainsi que les conditions climatiques extrêmes pourraient entrer aussi en ligne de compte.

 

Les oiseaux, un élément capital de la biodiversité

            Les oiseaux occupent une place prépondérante dans la biodiversité du lac Saint-Pierre. Nourriture pour certaines espèces, contrôle des insectes indésirables et pollinisation d’espèces végétales ne sont que quelques-unes de leurs utilités dans l’écosystème. Leur rétablissement est donc d’une importance capitale pour la santé du lac. C’est pourquoi le Comité ZIP du lac Saint-Pierre réalise des projets qui viennent les soutenir.

Photo: IStock. Hirondelle de rivage

Ces deux projets ont été réalisés grâce au soutien du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL) par le biais de son programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent en collaboration avec le Gouvernement du Québec. Le FASL est un organisme de charité qui a pour mission de soutenir des projets contribuant à la pérennité des écosystèmes et au maintien des usages du fleuve et du golfe du Saint-Laurent.

 

À propos du Comité ZIP du lac Saint-Pierre

Le Comité de la zone d’intervention prioritaire (ZIP) du lac Saint-Pierre a pour mission de réhabiliter, protéger et mettre en valeur le lac Saint-Pierre et ses habitats riverains. Dans une perspective de développement durable, l’organisme à but non lucratif travaille de concert avec les acteurs locaux, régionaux et provinciaux de même qu’avec les collectivités riveraines pour cibler les problématiques et poser des actions. Ainsi, depuis sa création en 1996, le comité a planifié et mis en œuvre plus de 180 projets qui ont permis d’améliorer la qualité de l’eau, des habitats fauniques et des accès à ce joyau du Québec.

 

Le Fonds d’action Saint-Laurent est un organisme de bienfaisance voué au soutien financier de projets qui favorisent la conservation des écosystèmes et de la biodiversité du fleuve Saint-Laurent et de son golfe ainsi que le maintien et la mise en valeur de ses usages. http://fondsdactionsaintlaurent.org/

 

Le Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du FASL est financé par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, et par des partenaires privés, dont les administrations portuaires de Montréal et de Québec.

Coordonnées
  • 30, chemin de la Grande-Carrière
  • Louiseville, QC, J5V 2J7
  • Téléphone : (819) 228-1384
  • Courriel : info@comiteziplsp.org
Logo du comité ZIP