Un suivi qui porte ses fruits : aucune châtaigne d’eau au lac Saint-Pierre

Louiseville, le 29 mars 2019. — Depuis 2016, le Comité ZIP du lac Saint-Pierre réalise des inventaires pour détecter toute présence de la châtaigne d’eau, une plante exotique envahissante. Alors que se termine cette vaste campagne de suivi et de sensibilisation, le Comité ZIP est heureux d’annoncer qu’aucun spécimen n’a été répertorié sur son territoire.

« C’est une bonne nouvelle, mais nous devons rester alerte, » prévient Louise Corriveau, directrice générale du Comité ZIP du lac Saint-Pierre. En effet, une fois installée, cette plante se reproduit facilement jusqu’à recouvrir le plan d’eau de ses feuilles opaques. Elle prive alors les végétaux et la faune aquatique de soleil et d’oxygène, deux éléments essentiels à leur croissance et à leur survie.

Quoi faire si vous apercevez une plante exotique envahissante?

Si vous apercevez une châtaigne d’eau ou une autre espèce exotique envahissante :

  1. Notez son emplacement exact, idéalement à l’aide d’un GPS.
  2. Avisez tout de suite le Comité ZIP du lac Saint-Pierre de sa présence au 819 228-1384.
  3. Vous pouvez également signaler votre observation sur le site SENTINELLE du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques.

Une sensibilisation essentielle au succès du projet

C’est après une mention de sa présence à l’embouchure de la rivière Saint-François en juillet 2015 que le Comité ZIP met en place un programme de suivi et de prévention de trois ans. Outre les inventaires par bateau réalisés selon un protocole rigoureux, il a sensibilisé la population à la présence de cette plante. Il a ainsi produit, imprimé et distribué 1 000 guides de sensibilisation sur la châtaigne d’eau et autres plantes exotiques envahissantes qui nuisent à la biodiversité du milieu. Plaisanciers, résidents riverains, pourvoiries, marinas et municipalités en ont chacun reçu une copie. La sensibilisation s’est poursuivie lors de kiosques, de présentations et de conférences réalises par le Comité ZIP.

Guide Vous pouvez démasquer ces imposteurs!

Ce projet a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise du ministère fédéral de l’Environnement et grâce à l’expertise des ministères provinciaux de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques ainsi que des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Origine de la châtaigne d’eau

Châtaigne d'eau - Isabelle Simard, ministère de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques

Originaire d’Eurasie, la châtaine d’eau est cultivée et vendue comme plante ornementale pour les jardins d’eau. Cette plante flottante est toutefois détectée pour la première aux abords de la rivière Richelieu à la fin des années 1990. Des efforts sont mis en place pour limiter sa propagation puisqu’elle représente un véritable défi lorsqu’introduite. Elle se reproduit rapidement et envahit le milieu, limitant la croissance des végétaux et la survie de la faune aquatique privée d’oxygène.

À propos du Comité ZIP du lac Saint-Pierre

Le Comité de la zone d’intervention prioritaire (ZIP) du lac Saint-Pierre a pour mission de réhabiliter, protéger et mettre en valeur le lac Saint-Pierre et ses habitats riverains. Dans une perspective de développement durable, l’organisme à but non lucratif travaille de concert avec les acteurs locaux, régionaux et provinciaux de même que les collectivités riveraines pour cibler les problématiques et poser des actions. Ainsi, depuis sa création en 1996, le comité a planifié et mis en œuvre plus de 180 projets qui ont permis d’améliorer la qualité de l’eau, des habitats fauniques et des accès à ce joyau du Québec.

Coordonnées
  • 30, chemin de la Grande-Carrière
  • Louiseville, QC, J5V 2J7
  • Téléphone : (819) 228-1384
  • Courriel : info@comiteziplsp.org
Logo du comité ZIP