Plus de 110 participants au Forum TCRLSP 2016!

Le 21 septembre 2016, la table a tenu son second forum annuel au centre communautaire de Louiseville, et plus de 110 représentants de divers milieux y ont participé : citoyens, élus municipaux, délégués gouvernementaux, acteurs du secteur agricole, intervenants des domaines de l’environnement et de la gestion de l’eau. Les objectifs de cette journée étaient d’informer le public à propos des travaux de la TCRLSP, ainsi que de favoriser la mobilisation des acteurs et l’émergence d’une vision consensuelle en ce qui concerne la qualité de l’eau au lac Saint-Pierre. Vous pouvez consulter les Actes du Forum TCRLSP, de même que le contenu des présentations, dans notre répertoire documentaire.

Le député de Maskinongé, Marc H. Plante, lors de son allocution

Le forum, qui était animé par M. Youri Rivest, a débuté par des allocutions de M. Yvon Deshaies, maire de Louiseville, de M. Denis McKinnon, attaché politique de Mme Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé, et de M. Marc H. Plante, député de Maskinongé et adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Puis, la rencontre s’est poursuivie avec une mise en contexte et une présentation des travaux réalisés par la TCRLSP en 2015-2016 par Mme Louise Corriveau, coordonnatrice de la TCRLSP.

Par la suite, les présentations ont porté sur différents aspects concernant la qualité de l’eau. D’abord, M. Marc Simoneau et M. Serge Hébert, biologistes au Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ont présenté des indices et des modèles prédictifs permettant de constater l’état et l’évolution de la qualité de l’eau au lac Saint-Pierre et dans ses principaux tributaires. Également, M. Aubert Michaud (Institut de recherche et de développement en agroenvironnement) et Mme Pascale Biron (Université Concordia) ont présenté des moyens d’intervention applicables à la gestion des cours d’eau en milieu agricole. Enfin, Mme Annick Le Floch de la Communauté métropolitaine de Montréal a expliqué le rôle de son organisation dans la coordination de l’assainissement des eaux usées de la région métropolitaine.

L’ensemble des participants a ensuite pris part à un atelier de concertation visant à définir des priorités régionales et à élaborer certaines pistes de solution à privilégier en ce qui a trait à la qualité de l’eau. La contamination diffuse d’origine agricole a d’ailleurs été au cœur de bien des discussions. En outre, les échanges ont traduit une volonté d’offrir aux acteurs concernés les moyens financiers et techniques de relever les défis que représente l’amélioration de la qualité de l’eau au lac Saint-Pierre et à l’échelle des tributaires. Les préoccupations et les enjeux soulevés pendant le Forum TCRLSP 2016, de même que les consensus dégagés lors des discussions, contribueront à l’élaboration de grandes orientations visant à guider les concertations à la TCRLSP et ses comités de travail.