Écotourisme Plaisance et pêche

Dragage de l’embouchure de la Petite rivière Yamachiche et de la grande rivière Yamachiche

Fiche technique : C2-1
Localisation : Yamachiche
Date d'ouverture : 31-03-1997
Mise à jour : 30-01-2019
Statut du projet : Non réalisé
Rôle du Comité ZIP LSP : Promoteur

Problématique

L’embouchure de la Petite rivière Yamachiche est fortement ensablée sur une distance de 200 mètres à partir du lac Saint-Pierre. En plus de nuire à la fraie du poisson, l’ensablement est en partie responsable de l’accumulation des glaces au printemps et de la formation d’embâcles. Par le passé, les inondations ont causé des dommages matériels importants aux riverains. Cette rivière, auparavant navigable, ne permet plus aucune circulation pour les embarcations de plaisance.

Plusieurs éléments seraient à l’origine de l’ensablement de cette rivière. D’abord, de fortes pluies lors de la construction de l’autoroute 40, de même qu’un phénomène naturel de transport de sable, auraient contribué au problème. De plus, le ressac provoqué par la navigation maritime serait aussi mis en cause. Enfin, le rehaussement de la route 153 (chemin Saint-Jacques) pourrait empêcher les eaux de s’écouler de façon normale vers le lac.

Selon le ministère de l’Environnement et de la Faune (MEF), le cas de la grande rivière Yamachiche se rapproche énormément de celui de la Petite rivière Yamachiche.

Il faut aussi mentionner que le gouvernement fédéral, qui effectuait autrefois un dragage tous les dix ans, n’a effectué aucun entretien à l’embouchure de ces rivières depuis 1971.

Description du projet

En se basant sur l’étude publiée par le MEF en juin 1984, il semblerait qu’aucune solution ne puisse, à coup sûr, résoudre les problèmes d’embâcles sur la Petite rivière Yamachiche. Cependant, de toutes les pistes d’actions proposées, le dragage des embouchures demeure l’une des solutions les plus positives et présentant le meilleur potentiel à long terme. Combiné à un entretien périodique, ce dragage permettrait de diminuer considérablement les embâcles, favoriserait la fraie du poisson et procurerait aux citoyens une voie supplémentaire d’accès au fleuve.

En ce qui concerne la grande rivière Yamachiche, une étude pourrait définir les possibilités de redressement de quelques méandres et la faisabilité d’un dragage et d’un nettoyage.

Puisque les travaux de dragage sont assujettis à l’obtention d’un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Faune, des rencontres devront être planifiées avec ce dernier afin de satisfaire à toutes les exigences requises.

Le projet a été annulé en raison de la nécessité de réaliser une étude d’impacts, processus complexe et très onéreux.

Partenaires visés

  • Ministère des Ressources naturelles;
  • Transports Canada;
  • Municipalité de Yamachiche.

Coûts de réalisation

Évalué à 40 000 $ en 1984

Échéancier de réalisation

1997

  • Rencontres avec le ministère de l’Environnement et de la Faune et définition des exigences requises.

À déterminer

  • Réalisation d’une étude complète délimitant les travaux à effectuer de même que les coûts de réalisation (basée sur les études effectuées à ce jour);
  • Demande du certificat d’autorisation;
  • Réalisation du dragage.

Indicateurs d’atteinte de l’objectif

  • Diminution importante des problèmes d’inondation;
  • Satisfaction des citoyens de Yamachiche;
  • Rétablissement de l’accès à la rivière (faune, plaisance).

Références

Aucune référence disponible.

Coordonnées
  • 30, chemin de la Grande-Carrière
  • Louiseville, QC, J5V 2J7
  • Téléphone : (819) 228-1384
  • Courriel : info@comiteziplsp.org
Logo du comité ZIP