Habitats et ressources naturelles Restauration et/ou création d'habitats fauniques (excluant le milieu agricole)

Création d’habitat pour l’hirondelle rustique

Fiche technique : A3-15
Localisation : Saint-Barthélemy
Date d'ouverture : 10-01-2015
Mise à jour : 25-01-2019
Statut du projet : Réalisé
Rôle du Comité ZIP LSP : Promoteur

Problématique

Depuis quelques décennies, nous assistons au déclin des populations d’oiseaux nicheurs au Canada. Bien que certains groupes d’oiseaux semblent subir une influence positive de l’activité humaine, comme la sauvagine et les oiseaux de proie, d’autres groupes d’oiseaux comme les insectivores aériens, les oiseaux de prairie et les oiseaux de rivage connaissent une baisse marquée (ICOAN Canada, 2012). Pour les insectivores aériens, différents facteurs ou une combinaison de ceux-ci sont susceptibles d’avoir contribué à leur déclin. Parmi ces facteurs, certains auraient une forte influence, notamment les sources de nourriture moins abondantes, la perte d’habitats, l’effet des pesticides utilisés en agriculture et les changements climatiques.

Pour l’hirondelle rustique, l’une des espèces d’insectivores aériens, la raréfaction des sites de nidification en milieu agricole résultant de la destruction d’anciens bâtiments de fermes, de la réduction de leur nombre de même que des nouvelles normes de construction qui en font des lieux moins propices pour l’établissement de nids, réduit considérablement les lieux favorables à leur reproduction. D’ailleurs, cette espèce est parmi les espèces prioritaires dans la Stratégie de conservation des oiseaux pour la région 13 : Plaine du Saint-Laurent et des lacs Ontario et Érié. Dans cette stratégie, l’objectif pour l’espèce cible est une augmentation de 50 % de la population. De plus, l’espèce a obtenu le statut d’espèce menacée en 2011 par le Comité de la situation des espèces en péril au Canada.

Description du projet

L’endroit choisi pour la construction des nichoirs fait partie de la Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) de la plaine inondable de Saint-Barthélemy qui est occupée en grande partie de terres agricoles. Ce site convenait parfaitement au besoin de l’espèce, car il présente plusieurs habitats riches en insectes (ex. : cours d’eau, friche, haie, bosquet d’arbustes, etc.) dans un rayon de 300 m, en plus d’offrir plusieurs sources de boue où pouvaient s’approvisionner les hirondelles pour la fabrication de leurs nids.

L’aménagement d’un abri pour la reproduction de l’hirondelle rustique a permis d’ajouter une vocation faunique à ce secteur qui était majoritairement occupé par l’agriculture. De plus, comme l’espèce était déjà présente et que sa nidification avait été observée sur des structures anthropiques (pont) à proximité, cette structure de nidification contribue désormais à favoriser l’espèce, en plus d’ajouter une opportunité d’observation pour les ornithologues qui fréquentent le site d’observation à proximité.

Partenaires impliqués

  • Regroupement QuébecOiseaux;
  • Nature Québec;
  • Nature Canada;
  • Canards illimités Canada.

Coûts de réalisation

8 970 $

Échéancier de réalisation

2016

  • Mise en place de la structure de nidification.

2017, 2018 et 2019

  • Suivi de nidification.

Indicateurs d’atteinte de l’objectif

  • Utilisation par les hirondelles rustiques de la structure de nidification.

Références

COMITÉ ZIP DU LAC SAINT-PIERRE, 2016. Favoriser la nidification de l’hirondelle rustique, Rapport des travaux. 17 p.

Coordonnées
  • 30, chemin de la Grande-Carrière
  • Louiseville, QC, J5V 2J7
  • Téléphone : (819) 228-1384
  • Courriel : info@comiteziplsp.org
Logo du comité ZIP