Habitats et ressources naturelles Restauration de l'habitat du poisson

Restauration du ruisseau Grand Pré

Fiche technique : A1-7
Localisation : Saint-Barthélemy
Date d'ouverture : 10-01-2008
Mise à jour : 18-01-2019
Statut du projet : Réalisé
Rôle du Comité ZIP LSP : Promoteur
Image du projet

Problématique

La section du cours d’eau Grand Pré qui s’écoule en bordure des terres agricoles présentait un faciès dégradé. Ainsi, l’érosion des berges et le lessivage des terres causaient un apport de sédiments, de substances polluantes ainsi que d’éléments nutritifs qui contribuaient à la dégradation biologique, physique, chimique et bactériologique du cours d’eau. De plus, plusieurs ponceaux du ruisseau Grand Pré étaient en très mauvais état, ce qui accentuait le phénomène de sédimentation du cours d’eau et entravait la libre circulation de l’eau et du poisson.

Description du projet

Ce projet a permis de rétablir l’accessibilité au ruisseau Grand Pré et la libre circulation du poisson. Ainsi, le nettoyage du cours d’eau par le retrait des sédiments accumulés dans son lit et le remplacement des ponceaux abîmés facilitent désormais le passage de l’eau et du poisson. L’adoucissement des pentes a permis de les stabiliser et de créer des habitats mieux adaptés pour la perchaude. De plus, les bandes de protection établies le long du cours d’eau avec la plantation d’arbustes ont servi à stabiliser le talus en plus d’offrir un habitat propice pour la faune et particulièrement pour la perchaude. Une strate herbacée a aussi été aménagée pour agir comme un filtre et limiter l’apport de sédiments, de fertilisants et de pesticides en provenance des champs adjacents. Cette bande de protection contribue à améliorer la qualité de l’eau. Ces aménagements fauniques constituent des zones propices pour le support des œufs de la perchaude, pour la reproduction du brochet et pour servir de zone d’alevinage pour la faune ichtyenne. Des structures de rétention des sédiments ont aussi été installées à l’embouchure des ponceaux, ce qui réduit l’apport de sédiments dans le cours d’eau.

Partenaires impliqués

  • Agriculteurs riverains du ruisseau;
  • MRC de D’Autray;
  • Union des producteurs agricoles de Lanaudière;
  • Municipalité de Saint-Damase;
  • Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs;
  • Ministère du Transport du Québec;
  • Ministère des Ressources naturelles et de la Faune;
  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Coûts de réalisation

Réalisation des travaux : 81 830 $

Échéancier de réalisation

2008

  • Nettoyage du cours d’eau (1,4 km) et aménagement de la branche (369 m).
  • Changement d’un ponceau de 8 pieds dans le cours d’eau principal;
  • Remplacement de deux autres ponceaux;
  • Installation de 15 sorties de fossé et déversoirs;
  • Excavation de la branche et reprofilage des talus (1:2,5 à 1:4) pour la création de 4 692 m2 d’habitats propices à la reproduction de la faune ichthyenne, tels que la perchaude et le grand brochet;
  • Végétalisation de bandes riveraines de 3 mètres à l’aide de semences d’herbacées et plus de 2 100 arbustes de saule d’intérieur et de cornouiller stolonifère;
  • Résultat : au total, c’est plus de 10 592 m2 d’habitats protégés.

2009-2012

  • Suivi de la montaison du poisson.

2009-2019

  • Suivi des terres, de la végétation, de l’érosion et du respect des bandes riveraines par les agriculteurs.

Indicateurs d’atteinte de l’objectif

  • Diminution de l’apport de sédiments, de fertilisants et de pesticides dans le cours d’eau et à son embouchure;
  • Meilleure qualité de l’eau du cours d’eau;
  • Utilisation des aménagements par la faune terrestre, aviaire et aquatique, particulièrement la perchaude;
  • Réduction de l’érosion des berges;
  • Accroissement de la biodiversité dans tout le cours d’eau;
  • Participation des propriétaires.

Suivi des aménagements

  • Le suivi effectué l’année suivante des travaux a démontré l’utilisation du cours d’eau et de sa branche par 21 espèces de poissons différentes. Parmi celles-ci, 7 espèces représentent un intérêt pour les pêcheurs sportifs, telles que la perchaude, le doré noir et le grand brochet. L’espèce la plus capturée fut la perchaude avec 65 % des prises. À noter, le méné d’herbe, espèce en péril, fut observé dans les captures. De plus, au moins 5 espèces se sont reproduites dans le cours d’eau. Lors du suivi de la reprise végétale et du respect des bandes riveraines, nous avons constaté le non-respect des bandes par un propriétaire; ce dernier a reçu un avis afin de corriger la situation.
  • Le suivi de la montaison de 2013 fut ardu. Les niveaux ont énormément fluctué, rendant les pêches difficiles ou impraticables. La présence de 12 espèces fut observée, dont quatre d’intérêt pour les pêcheurs sportifs. Nous avons également constaté la reproduction de trois espèces dans le secteur. Tout comme en 2009, la majorité des bandes riveraines furent respectées. Les propriétaires des sites fautifs ont reçu un avis et les correctifs furent exécutés.

Références

COMITÉ ZIP DU LAC SAINT-PIERRE, 2009. Restauration et création de frayères à perchaude au ruisseau Grand Pré – Rapport des travaux. 21 p.

COMITÉ ZIP DU LAC SAINT-PIERRE, 2009. Suivis de la montaison du poisson et végétal au cours d’eau Grand Pré. 18 p.

COMITÉ ZIP DU LAC SAINT-PIERRE, 2013. Suivi des bandes riveraines et de la végétation au ruisseau Grand Pré. 19 p.

COMITÉ ZIP DU LAC SAINT-PIERRE, 2013. Suivis de la montaison du poisson au cours d’eau Grand Pré. 17 p.

Coordonnées
  • 30, chemin de la Grande-Carrière
  • Louiseville, QC, J5V 2J7
  • Téléphone : (819) 228-1384
  • Courriel : info@comiteziplsp.org
Logo du comité ZIP