Les concertations sur la gestion du littoral portent fruit

La table principale s’est réunie le 7 juillet dernier au Moulin Seigneurial de Pointe-du-Lac afin d’aborder les recommandations du comité sur la gestion du littoral et des pratiques agricoles. Lors de cette rencontre importante, les représentants des membres ont clairement indiqué leur volonté d’agir de façon rapide et marquée afin de rétablir les fonctions écologiques dégradées des habitats riverains du lac Saint-Pierre.

En conséquence, la TCRLSP entend mettre en œuvre diverses mesures qui ont pour objectif l’amélioration de la cohabitation agriculture-faune dans la zone littorale du lac Saint-Pierre. À cet effet, on souhaite notamment rétablir les fonctions d’habitat dans certains secteurs prioritaires, de même que développer des solutions qui permettront de modifier les pratiques agricoles en zone inondable. L’approche adoptée vise la mise en place progressive d’un cadre de gestion durable qui s’appliquera à l’ensemble du littoral et reconnaîtra les usages, de même que les biens et services écosystémiques, associés à cette zone.

Au final, ces actions permettront de restaurer l’habitat de diverses espèces, notamment la perchaude, mais elles contribueront aussi à améliorer la qualité de l’eau et à protéger les écosystèmes riverains. Un document synthétisant le portrait, le diagnostic et le plan d’action relatif à cet enjeu sera d’ailleurs bientôt disponible.

Les représentants lors de la rencontre du 7 juillet 2016